J'ai publié ça sur Facebook, le groupe FFN et quelques autres groupes naturistes :

SOCIAL-CLUB


Je ne suis pas dans un club de vacances , mais dans un "social club".
Quelque chose d'assez incompréhensible aux non britishs.
Un lieu dont chaque membre est co-propriétaire les unissant par un loisir sport ou passion commune.
En l'occurrence ici c'est l'héliose, la gymnité, bref le naturisme, où la nudité est en fait un "masque sociétal" d'enlevé (j'aime cette explication donnée assez souvent, avec le "être ou paraitre").

Les débuts britanniques du mouvement le furent pour la santé, l'exposition au soleil favorisant la croissance fut reconnue, et la nudité (gymnité) permis aussi l'effacement des strates sociales.
>>> J'y suis tel que je suis en réalité, sans l'apparence sociétale.

Les gens y sont comme chez eux, ils viennent y manger le casse-croûte lunch de midi avec un plongeon à la piscine, relaxation aux spas et sauna ou une partie de fléchette avec les amis.
Certains y vivent à l'année dans leur cabanon (the bach) ou caravane, l'hiver austral n'y est jamais très rude mais très frais.
Barbecues en commun du mercredi, et samedi avec la buvette ouverte, repas de fêtes culturelles et des soirées tout le long de l'année, pour rassembler les membres.

Il y a de temps en temps un touriste de passage, là ce fut moi.
Le seul francophone et campeur sous toile et sous fougères arborescentes, une forme de "dépassement de soi" en exemple aux connaissances hospitalisées pour leur cancer.

C'est une sorte de famille très respectueuse de tout, sans parler de politique, sexe, religion, ou différenciation des gens ...
Celui ci a été créé après WW2 (1949) par et pour les gens de la ville.

- Deux personnes m'ont demandé ce que je viens rechercher dans ce lieu par ce climat de printemps si peu chaud alors que je viens de Tahiti sous les tropiques (où les églises, ont banni toute nudité) ?
- Mes réponses concernant la méditation et le plein d'énergie ne semblent les convaincre qu'à moitié,
>>> Le manque de vie naturiste à Tahiti faute de nudisme condamné par les églises de tout poil est plus vrai !
- Je les remercie de leur proposition de devenir membre de leur Club, qui m'est un grand honneur de fait.

- Pas de prosélytisme pour ce club qui est le plus grand du pays, à Ranui (grand soleil en langue maorie) de la banlieue de Auckland, votre lieu d'étape incontournable, vous saurez ainsi que les "social-clubs" naturistes sont encore une réalité en monde kiwi.

En novembre 2016 aura lieu la convention internationale naturiste à Wellington, capitale de Nouvelle Zélande.
Les kiwis ont du mal à imaginer que le naturisme soit pratiqué autrement qu'en social-club ... ou alors uniquement en structure commerciale touristique comme cela est fait sur votre continent, ici seul un camping caravaning nat l'est, à Katikati.

enjoy.


et ceci  (traduit ordinateur) sur la page de ce club ( AONC) 

SOCIAL CLUB
I'm not in a holiday club but a "social club".
Something quite incomprehensible to non-Brits.
A place where each member is co-owned by uniting a leisure sport or passion.
In this instance it is the héliose the gymnité short, naturism, where nudity is actually a "societal mask" of removed (I like the explanation given often enough, with the "to be or seem" ).
The British were the beginnings of the movement for health, sun exposure fostering growth was recognized, and nudity (gymnité) also helped erase the social strata.
>>> I am what I am in reality, without the social appearance.
People are like home had they come to eat the snack lunch from noon with a dip in the pool, relax in the spas and sauna or part of dart with friends.
Some live there year in their cottage (the bach) or caravan, the southern winter is never very rough but very fresh.
Public Barbecues Wednesday and Saturday with the open refreshment bar, meal cultural festivals and parties throughout the year to gather members.
There is occasionally a passing tourist, there it was me.
The only French and camper under canvas and in tree ferns, a form of "self-transcendence" in such knowledge hospitalized for their cancer.
It is a kind of very friendly family all, not to mention political, gender, religion, or differentiation of people ...
This one was created after WW2 (1949) by and for the people of the city.
- Two people have asked me what I just look at this place by this spring climate so little hot so I just Tahiti in the tropics (where churches have banned any nudity)?
- My answers on meditation and full of energy seem to convince them halfway,
>>> The lack of naturist life in Tahiti fault nudism condemned by churches of all stripes is true!
- I thank them for their proposal to join their club, which is a great honor to me did.
- No proselytizing for this club is the largest in the country, Ranui (great sun Maori language) on the outskirts of Auckland, your place of unavoidable step, you'll know that the "social clubs" are still naturists Kiwi in a reality world.
In November 2016 will be the naturist international convention in Wellington, capital of New Zealand.
Kiwis are struggling to imagine that naturism is practiced other than social club ... or only in tourist business structure as it is done on your continent, here only a camping trailer nat is, in Katikati.
enjoy.



complément d'info :

Australia's oldest nudist club invites new members to get back to nature

Posted January 06, 2016 16:10:15

Sydney has a long and rich history of nudism, and you can still find beaches to the north and south of the city dedicated to enjoying your leisure time in your birthday suit.

But members of the Heritage Australia Nudists Club say there is more to this way of life than just enjoying the sun and sand.

The club is believed to be the oldest nudist club in Australia, starting in 1949.

It owns a private venue in Minto Heights, complete with space for its members to bushwalk and swim — and they want to entice more people to give nudism a try.

Michael is the president of the club and told 702 ABC Sydney's Dom Knight that it was all about liberation.

"It's so refreshing and relaxing to be able to walk through the bush with nothing on," he said.

Michael and his wife have been members of the club for 14 years.

He said he first became aware of the club after seeing an advertisement in a local newspaper.

As home nudists, the pair were immediately impressed by the sociable attitude of the club's members.

"There was just such a friendly atmosphere, we were welcomed and made to feel comfortable," he said.

"And to my surprise my wife said, 'I'd like to join'."

How does a nudist club work?

Each member has their own key to the private venue and is welcome to visit as often as they like.

Michael said those new to nudism might feel more comfortable using the club's facilities than visiting a traditional nudist beach like Lady Jane in South Head.

"You're not really sure when you go to a nudist beach who you'll meet there, how many people are there, what type of people are there," he said.

"It can be open to a little bit of perving, whereas the club environment is secure, everybody knows everybody.

"There's probably more trust and respect than you'd get in an ordinary club like a golf club or a tennis club."

Michael said potential new members were welcome to pay the club a visit.

"If people want to come and have a look at the club, we meet them a short distance away and then go with them down to the club," he said.

"They have a wander around and then they go and make up their mind.

"Its size is a benefit in a way, but we don't mind welcoming extra members."

Topics: lifestylehuman-interestsydney-2000

Sydney a une longue et riche histoire du nudisme, et vous pouvez toujours trouver des plages au nord et au sud de la ville dédiée à profiter de votre temps de loisirs dans votre costume d'anniversaire.
Mais les membres du Club de nudistes patrimoine Australie disent qu'il ya plus à ce mode de vie que de simplement profiter du soleil et du sable.
Le club est considéré comme le plus ancien club de nudistes en Australie, à partir de 1949.
Il possède une salle privée à Minto Heights, complète avec un espace pour ses membres de marche dans le bush et nager - et ils veulent attirer plus de gens à donner le nudisme un essai.
Michael est le président du club et a dit à Dom Chevalier de 702 ABC Sydney qu'il était tout au sujet de la libération.
"Il est tellement agréable et relaxant pour être en mesure de marcher à travers la brousse avec rien», at-il dit.
Michael et son épouse ont été membres du club depuis 14 ans.
Il a dit qu'il a eu connaissance du club après avoir vu une annonce dans un journal local.
Comme nudistes à domicile, la paire ont été immédiatement impressionné par l'attitude sociable des membres du club.
"Il y avait une telle ambiance conviviale, nous avons été accueillis et avons fait à l'aise», dit-il.
"Et à ma grande surprise ma femme a dit, 'Je voudrais rejoindre."

Comment fonctionne un club de nudistes?
Chaque membre a sa propre clé privée et le lieu est le bienvenu pour visiter aussi souvent qu'ils le souhaitent.
Michael dit ceux qui découvrent le nudisme pourraient se sentir plus à l'aise en utilisant les installations du club que de visiter une plage nudiste traditionnelle comme Lady Jane dans South Head.
"Vous ne savez pas vraiment quand vous allez à une plage naturiste qui vous allez là-bas, combien de personnes y at-il rencontré, quel type de personnes sont là," at-il dit.
"Il peut être ouvert à un peu de pervers, alors que l'environnement du club est sécurisé, tout le monde connaît tout le monde.
"Il ya probablement plus de confiance et de respect que vous auriez dans un club ordinaire comme un club de golf ou un club de tennis."
Michael dit nouveaux membres potentiels étaient les bienvenus à payer au club une visite.
"Si les gens veulent venir et jeter un oeil au club, nous les rencontrons à une courte distance, puis aller avec eux vers le bas pour le club", at-il dit.
"Ils ont une promenade autour et puis ils vont et font leur esprit.
"Sa taille est un avantage d'une manière, mais cela ne nous dérange pas accueillir les membres supplémentaires."



à suivre