"La grande poubelle de plastique" continue de dériver dans le pacifique nord, un vortex tueur ... à lire sur :   http://www.tahitipresse.pf/2010/04/une-ile-d’immondices-au-large-du-pacifique-nord/

Les plastiques et filets ne s'échouent pas tous sur nos plages et atolls,

Grand_vortex_de_plastique_400x227


PLASTIKI !  justement  :

164131990_un_catamaran_fait_de_bouteilles_plastiques_a_traverse_le_pacifique

Sydney, Australie - Un catamaran fait de 12.500 bouteilles en plastique a traversé le Pacifique et a rejoint le port de Sydney sans encombre.Lire la suite l'article

Les 12.500 bouteilles ne se seront pas décollées les unes des autres et le catamaran en plastique a rejoint Sydney après avoir passé 4 mois en mer. Le "Plastiki" et ses six membres d'équipage sont partis de San Francisco le 20 mars avec l'intention de traverser le Pacifique mais aussi de faire passer un message écologique. L'objectif de cette traversée était de sensibiliser à la pollution des océans grâce à la réutilisation des déchets pour fabriquer un catamaran capable d'affronter les mers. Le skipper, David de Rothschild, à l'aide de designers, a réalisé son idée d'un catamaran en plastique après avoir lu un rapport des Nations Unies sur l'état des océans.Le défi a été relevé et "l'équipage est vraiment très heureux parce que tout le monde disait qu'ils n'en seraient jamais capables, vous savez un bateau fait de bouteilles plastiques, maintenues ensemble avec de la colle de noix de cajou et du sucre de canne, et ils s'en sont merveilleusement bien sortis", a déclaré le porte-parole Kim MacKay à Reuters. De Rothschild, issu de la célèbre famille de banquiers, a appelé le catamaran Plastiki en hommage à l'expédition  du Kon Tiki menée en 1947 par l'explorateur norvégien Thor Heyerdahl qui parti d'Afrique du sud, avait rejoint les îles Tuamotu dans le Pacifique en radeau.

Et encore de TAHITI-PRESSE :

Après le tsunami au Japon: une mer de déchets dans le Pacifique


Les dégâts causés par le tsunami au Japon, au mois de mars dernier, continuent de dériver dans le Pacifique. "Lorsque la vague géante a reflué, elle a entraîné de multiples objets: des avions, des voitures ou des milliers de bouteilles en plastique", indique ainsi le quotidien "Le Parisien" dans son édition de lundi. "Outre les risques de collision avec des bateaux, cette immense décharge flottante représente une menace importante pour les poissons et les mammifères marins", ajoute le quotidien, qui rappelle les destructions causées par la vague géante, au Japon: "Deux cents mille épaves de voitures, 30000 bateaux détruits, des centaines de milliers d’habitations, d’installations industrielles, de bâtiments réduits en miettes". L’association Robin des bois estime, en outre, que des millions de produits toxiques ont été projetés en mer, "épandant dans l’océan des solvants, des acides, des pesticides, des médicaments, des bois traités". Une première "vague" de déchets est attendue d'ici quelques mois sur les plages d'Hawaii.

AT

Risque nucléaire mondial : (2011)

(clique sur l'image)

courage, nous on a eu les essais qui seront rémanents ... un jour.